Formulaire de recherche

Biography

En Côte d'Ivoire, pays du Vohou-Vohou (« assemblage de n’importe quoi »), l'artiste Mounou Désiré Koffi, s’emploie à réaliser des œuvres avec des objets électroniques usagés. Ses créations font preuve d'un engagement environnemental certain. 

Avec 24 millions d’habitants, la Côte d’Ivoire produit environ 1500 tonnes de déchets électroniques chaque année, sans compter les déchets importés, venant principalement d’Occident. Cette problématique environnementale a interpellé le jeune Mounou Désiré Koffi qui a décidé de s’attaquer au recyclage des « e-dechets » comme il les nomme, véritable casse-tête pour les industriels et fléau pour l’humanité. Ainsi, chaque jour, il arpente les rues de Koumassi, commune d’Abidjan, pour y collecter des écrans et des claviers de téléphones qu’il intègre à ses oeuvres plastiques. 

L’artiste emploie une technique mixte alliant peinture et collage des objets électroniques usagés pour donner du relief à ses toiles. Les claviers des téléphones expriment le concept d’évolution technologique. Les hommes, composés de claviers, sont réduits à l’état de machines qui perdent leur part d’humanité. Les écrans, eux, sont disposés aux pieds de ses personnages comme des verres brisés, symboles du double tranchant des nouvelles technologies. 

Ainsi, à l’aide de ces écrans et claviers, il apporte un relief esthétique aux problématiques de notre époque : la violence infantile, la guerre ou encore la dépendance aux nouvelles technologies. L'artiste nous invite à une prise de conscience sur l’impact de notre «hyperconnectivité » aux smartphones mais surtout, il nous offre une opportunité de nous déconnecter de notre quotidien pour une introspection véritable. Observons nos téléphones comme de simples objets et réalisons l’impact que le progrès technologique peut avoir sur nos vies.

À peine sorti des Beaux-Arts, la scène artistique internationale lui ouvre grand ses portes: expositions collectives en Côte d’Ivoire, son pays natal, au Maroc, en Belgique, et à Paris. À 24 ans, l’artiste compte déjà parmi les figures les plus importantes de la peinture contemporaine ivoirienne. Né le 28 Octobre 1994 dans la ville de Buyo (Au Sud-Ouest de la Côte D'Ivoire), Mounou Désiré Koffi a tracé son chemin dans le monde de l’art.